Steen Rally

Follow us on our sailing adventure from France to Australia

30 December 2015 | Sydney
29 July 2015 | Sydney
15 January 2015 | Sydney
22 December 2014 | Sydney
21 November 2014 | Cairns, Australia
02 November 2014 | Cairns, Australia
21 October 2014 | Port Vila, Vanuatu
01 October 2014 | Fiji
20 September 2014 | Fiji
08 September 2014 | Fiji
24 July 2014 | Neiafu, Tonga
06 July 2014 | Tahaa. French Polynesia
23 June 2014 | Moorea
23 June 2014 | Moorea
15 June 2014 | Papeete, Tahiti
14 May 2014 | Marquesas, French Polynesia
13 May 2014 | Marquesas, French Polynesia

A long awaited update from land lovers...

30 December 2016
Voahangy
To all our family and friends, near and far, we hope this finds you well and you had a fantastic Christmas. Our was very busy, with 26 of us on Christmas Eve and 12 around the table on Christmas Day. Feeling tired but happy and blessed to be surrounded by loved ones, capping what has been a hectic year for us.

It started with the sale of our beloved Lagoon catamaran in January. Terry helped deliver her to her new home in Queensland, and no sooner had he returned to Sydney (like 3 days later!!) that he stumbled upon an ad for a commercial fishing boat, not unlike the original VOAHANGY we built over 20 years ago. Her name is CINDY BETT, and after years spent on sailing yachts, Terry fell in love with the idea of going back to our boating roots, skippering a 65ft aluminium motor cruiser, with an engine room large enough to stand up and have a party in! Within a month, she was ours and after a few manic days of preparation and changeover, Terry and I delivered her from Port Lincoln (her then homeport near Adelaide) to Port Hacking ( her new home in Cronulla). It was a fabulous 4 day passage, we were blessed with perfect weather and sea conditions, bringing back memories of our previous cruises. No bluewater cruising for this new baby though, she is going to work instead! And so are we, as we have gone into partnership with Terry’s son Malcolm and family friend Michael who run Sydney Premium Charters. We knew from the start that it would keep Terry busy in charge of boat maintenance, but in order for him to drive a commercial boat, he also had to gain qualification as a Master 5 and Marine Engineer. That has meant countless hours of studying as he was determined to complete a 4 year course in 3 weeks of intensive sessions. As brutal a schedule as it was, it paid off as he was granted his skipper and engineer ticket and now spends nearly every weekend taking people out fishing or cruising up the river. If he was afraid of being bored before, he isn’t any longer!!

Boredom was never an issue for me, and with the catamaran gone and the kids at school, I looked forward to having some “free time” to expand my food blog and sort thru all our archives and maybe start putting our travel stories together in a book. That was plan A. Plan B has seen me involved in the admin side of the charter business, which somehow took a life of its own and required more commitment than originally thought ( a situation all partners found themselves in, I must say, so we are not the only ones juggling!) The food and travel writing has taken a backseat as a result. No complaints however, it keeps us all sharp and equipped with new skills, giving the kids an insight into running your own business ( they have mostly seen us as relaxed yachties thus far…).

This is on the work/business front. In the meantime, it has been a year of milestones for our family.

Marc turned 18 in February and completed his High School Certificate this december. This means his school days are over and he is free to leave home…both eventualities are highly unlikely though, since he has been accepted at the University of Wollongong to study for a Business Degree next year and the campus being only 50 minutes away from home, he will be commuting daily. Life is too good at home.

Anne started High School this year and excelled in all her subjects. She particularly thrives in Performing Arts and is keen to take on extra classes no matter how early or how far. There is no guessing who the designated driver is…

I turned 50 in April and celebrated with family and friends for an entire week! The Cairns contingent made the trip to Sydney, and my parents flew over from Paris for the occasion, which made it even more special as both Dad and I were able to celebrate our birthdays together ( his is 3 days after mine), last time this happened was 10 years ago!

Finally, Terry and I celebrated our 20th wedding anniversary last week. We managed to sneak away to the Southern Highlands for a few kids-free and boat-free days, hoping to fit in a few winery visits, hikes and restaurants. Unfortunately we were too tired for the hikes (the weather was super hot too!), so settled for wine tasting and dinners. Maybe we’re getting old!!

Wishing you a very Happy New Year, hoping 2017 brings you much love, health and happiness in your life.

The Steens




Chers amis et familles, proches ou lointains, nous espérons que cette lettre vous trouve en très bonne santé et que vos fetes de Noel se sont bien passées. Pour nous, ce fut une période très chargée entre un réveillon a 26 et une table de 12 pour Noel. Un peu fatigues, mais combles et heureux d’être entoures par nos proches, pour conclure une année assez trépidante.

A commencer par la vente de notre catamaran Lagoon en janvier. Terry a aide le nouveau propriétaire pour le convoyage au Queensland, et sitôt rentre a Sydney (3 jours plus tard) il est tombe sur une annonce pour une vedette de pêche, similaire au VOAHANGY original que l’on avait bâti il y a 20 ans. Apres des années passées sur des bateaux a voile, Terry a été séduit par CINDY BETT, et l’idee de retourner a nos racines de plaisanciers, aux commandes d’un bateau a moteur de 20 metres, muni d’une salle des moteur assez spacieuse pour non seulement s’y tenir debout et mais également y faire la fete! En un mois, le bateau nous appartenait et après quelques jours effrénés de preparations et de prise en main, nous avons tous deux effectue le convoyage depuis Port Lincoln (le port d’attache d’origine pres d’Adelaide) jusqu’a Port Hacking (son nouveau port, a Cronulla). Les 4 jours de traversee ont été sublimes, avec une météo et une mer parfaite, qui nous a rappelé bien des souvenirs de navigations précédentes. Sauf que ce nouveau bebe n’est pas destine a croiser les oceans, on va le remettre en service! Ainsi que nous, qui nous sommes associes avec le fils de Terry, Malcolm, et un ami de la famille, Michael, dans une société de charters de peche, Sydney Premium Charters. On savait des le debut que Terry serait accapare par l’entretien des bateaux, mais pour pouvoir être skipper d’un vaisseau professionnel, il lui a fallu obtenir la qualification de Master 5 et Ingénieur de la marine. Ca a signifie d’innombrables heures d’etudes pour lui qui était determine a completer en 3 semaines de stages intensifs un diplôme qui normalement prend 4 ans. Malgré un emploi du temps fou, ses efforts ont paye, il a obtenu ses 2 diplomes et passe maintenant presque tous les weekends a bord avec des clients, ou en pleine mer pour une partie de pêche ou dans la baie pour une ballade tranquille. Lui qui avait peur de s’ennuyer, ne voit plus le temps passer!

Quant a moi, une fois le catamaran parti et les enfants a l’école, je me réjouissais d’avoir un peu de temps libre pour developper mon blog culinaire et faire le tri de nos archives pour qui-sait rassembler nos récits de voyages dans un livre. Ca c’était le plan A. Le plan B m’a vu chargée de l’administration du nouveau business, qui d’une manière ou d’une autre, a décollé et necessite plus d’implication que prévu ( une situation dans laquelle se trouvent tous les associes, je me doit de souligner, nous ne sommes pas les seuls a jongler!). Les recettes et récits de voyage sont donc relégués au second plan pour le moment. Mais ne nous plaignons pas, tout ca nous aide a entretenir notre perspicacité et nous doter de nouvelles competences, tout en donnant aux enfants un aperçu du fonctionnement d’une entreprise familiale (jusque la ils ne nous ont vu qu’en mode plaisance!)

Bon, voila pour le cote business/travail. Autrement, nous avons atteints plusieurs jalons cette année.

Marc a fete ses 18 ans en Fevrier et passe son High School Certificate (l’equivalent australien du baccalauréat) ce mois de décembre. Cela signifie qu’il a fini sa scolarité et peut quitter le domicile familial en toute liberté… ces deux evenualites étant peu probables étant donne son admission a l’université de Wollongong pour un diplôme de Business l’an prochain et comme le campus universitaire est a 50mn de la maison, il fera l’aller-retour quotidien. La vie a la maison est bien trop facile.

Anne vient d’entrer au lycée cette année et excelle dans toutes ses matières. Elle s’épanouit particulièrement dans les arts du spectacle et a un engouement certain pour les classes supplémentaires peu importe l’heure ou l’emplacement. Inutile de mentionner le nom du chauffeur…

J’ai celebre mes 50 ans en Avril avec la famille et nos amis proches pendant toute une semaine! Le contingent de Cairns a fait le de[lacement a Sydney pour l’occasion ainsi que mes parents depuis Paris. événement d’autant plus special que mon papa et moi avons eu l’occasion de fêter nos anniversaires ensemble ( le sien étant 3 jours après le mien), la dernière fois étant il y a 10 ans!

Et pour finir, ce fut l’occasion pour Terry et moi de fêter nos 20 ans de marriage la semaine dernière. On a réussi a s’échapper aux Southern Highlands pendant quelques jours loin des enfants et des bateaux, en espérant visiter quelques vignobles, faire des randonnées et essayer des restaurants. Malheureusement, nous étions tellement fatigues qu’on a laisse tomber les randonnées ( la canicule n’a pas aide non plus!), et nous sommes contentes de degustations de vins et menus gastronomiques. On vieillit peut être…

Tous nos voeux pour 2017, on vous souhaite une excellent nouvelle annee, comblée d’amour. de de joie et vous garde en bonne santé.

Les Steens.




Happy New Year 2016!!!

30 December 2015 | Sydney
Voahangy
As the year end is near, I am writing this post in the exact same spot where 2015 started: back on the boat in Athol bay, Sydney Harbour. We have come full circle, after a very different year. Gone are the adventures and travels, it has all been about “settling back”, new routines and learning to let go....

We used to wake up every morning wondering what the day would bring. Now our days are planned weeks in advance: Anne has been bringing notes from school detailing excursions, requesting payments, reminding attendance to assemblies; Marc’s schedule has constantly revolved around exams, assignments and private tuitions…Dance lessons, choir concerts, driving sessions and parties only added to the busy calendar. And that is just for the kids!

The transition off the boat has meant a fair amount of work both on the boat and in the house. Terry finally completed all these little (and big) jobs we put off while living onboard, so the boat looks brand new again. We have actually enjoyed spending time back onboard in the past 3 months, just the two of us, since the kids’ interests now have evolved towards more land based activities. I only half-joke when describing our catamaran as a perfect weekender! If only the cost of the upkeep wasn’t so high. This is one of the reasons we made the decision to put VOAHANGY for sale, as I mentioned in my previous post. While we could easily justify spending so much on marina fees and maintenance when we were cruising (i.e. actually using and enjoying the boat) it now feels like a huge indulgence from our part, with other commitments looming (Marc going to university being a strong possibility). I know it’s “only money” as some people have told us, and it is a decision we could come to regret. But for now, it feels like the right thing to do. We’ll keep you posted.

On a more upbeat note, it has been a great year for catching up with family and friends: the house is proving to be a great entertainer and the perfect base for a few visitors. For once we’ve been on hand to attend family dinners, birthday celebrations and weddings! After being away for so long, it’s been amazing to reconnect with everyone, though we never really got off the grid with Facebook and the likes. And on this last day of 2015, sitting in our favourite harbour anchorage, Athol Bay, waiting for guests to join us to watch the Sydney fireworks, I realise that instead of focusing on what we’re losing we should embrace what we still have and look forward to new experiences…letting go, I say.

Wishing you all a very Happy New Year, hoping 2016 brings you much love, happiness, and every success in your life!!!

The Steens.


En cette fin d’année, je me retrouve au même endroit ou 2015 a débuté : sur le bateau a Athol Bay, dans la baie de Sydney. La boucle est bouclée, après une année très différente pour nous. Adieu périples et aventures, bonjour retour en société, routine et transition…

Chaque matin, nous avions l’habitude de nous réveiller sans savoir ce que le jour apporterait. Désormais, nos journées sont planifiées des semaines à l’avance : Anne ramène quasi-quotidiennement des notes de l’école détaillant diverses excursions, demandes de paiement, rappels de réunions ; Marc lui a un programme rythme par des examens, devoirs et cours particuliers… leçons de danse, concerts de chorale, cours de conduites et fêtes complètent le calendrier déjà charge. Et on ne parle que des enfants !

La transition a terre a engendre pas mal de travaux autant a bord que dans la maison. Terry a finalement termine tous les petits (et gros) jobs que l’on avait reporté auparavant, ce qui fait que le bateau est comme neuf. Nous avons bien apprécié les quelques weekends passes à bord ces 3 derniers mois, juste nous 2, puisque les enfants sont maintenant plus intéressés par ce qui se passe à terre. A mon avis notre catamaran est parfait pour le weekend. Si seulement son entretien n’était pas aussi couteux. C’est une des raisons pour laquelle nous avons décidé de mettre VOAHANGY en vente, comme je l’ai déjà mentionné dans mon billet précèdent. Ce qui était justifiable en terme de dépenses autant en frais de marina et d’entretien quand on était en croisière, nous parait maintenant une énorme indulgence vu les responsabilités imminentes (Marc a l’université bientôt). Je sais, je sais…ce n’est que des histoires de sous, comme certains nous le soulignent, et c’est une décision que nous regretterons probablement plus tard. Mais pour le moment, c’est ce qui nous parait la meilleure chose à faire. Affaire à suivre donc.

Pour le positif : ce fut une très bonne année pour revoir la famille et les amis. La maison est idéale pour recevoir et s’est avéré la base parfaite pour quelques visiteurs. Pour une fois, nous avons étés dispos pour tous les diners de famille, fêtes d’anniversaire et mariages ! Apres tant d’années a l’étranger, c’est un vrai plaisir de renouer avec tout le monde, quoiqu’avec Facebook nous n’étions jamais coupes du monde. Alors nous voilà ce 31 décembre 2015, dans notre mouillage préféré d’Athol Bay, nous préparant à recevoir des invites pour assister aux feux d’artifices et je réalise qu’au lieu de regarder en arrière et déplorer ce qu’on va perdre je ferais mieux d’apprécier ce que l’on a et aller de l’avant…apprendre à lâcher.

Nous vous souhaitons a tous et a toutes une très bonne année, que 2016 vous apporte joie, bonheur et réussite dans tous vos projets !!!
Les Steens.

Transitioning...

29 July 2015 | Sydney
Voahangy
Sydney, July 2015

It is easy to tell we are not cruising any longer, the updates just stopped.

For the past 6 months, I have tried to come up with a monthly post, but the reality is that we have been busy settling back into suburbia, not many new places to discover, meaning not much to tell. That is, from a cruising point of view. We have lived vicariously thru other friends’ travels (some of them are still cruising, others are embarking on their own trip of a lifetime…) and felt a touch of envy, but for now, time has come to set down roots and catch up with “real” life.

Starting with “proper” school for the kids back to their old schools. Marc is now studying in year 11 at Woolooware High and will finish school in 18 months. Anne resumed year 6 at Burraneer Bay Public School, catching up with her old friends and will move onto High School next year at Woolooware High. Both are doing very well, though while Anne is finding it very easy (even too easy she tells me!), Marc is finding some subjects very challenging. I admit that Physics, Advanced Maths and Engineering never featured on the homeschooling schedule, a mistake from our part in hindsight as these subjects seem to be THE ones to select in order to reach an above average mark for the HSC. Still, Marc tries very hard to catch up for lost time and get decent grades. He has so much homework and assignments, we hardly see him out of his room these days. I guess he now has to answer to several teachers who possess varying degrees of tolerance, and realises that it is all in his hands. Terry and I are very pleased about that, I particularly feel like I am on a permanent holiday, being relieved of the supervisor role.

We moved off the boat during the Easter holidays, once the weather started to cool down and the kids asked to move closer to school and their friends. The shift to our old house was an easy one, though it took a while to settle down as we not only moved boxes of “stuff” ( I can’t think of a better word) from the boat, but were also faced with twenty or so cartons we had packed away before we took off 4 years ago. I didn’t mind, it felt like Christmas re-discovering old kitchenware, books, clothes and photos from a previous life. Just like seeing old friends again! Terry saw it differently, urging me to sort thru the never ending piles of boxes for fear of being swamped and end up like these movie characters stuck in their library.

I personally don’t care so much about the chaos in our library, I’d much rather spend time in my new (old) kitchen. It is 3 times bigger than the galley on the boat, with plenty of room to store my favourite gadgets and dish out dinner for 14. It’s an ideal setting for cooking experiments and big gatherings, providing ample writing material for the food blog. Saying that, while convenient and spacious, the only outlook is the neighbours’ uninspiring driveway, and I sorely miss my boat galley drenched in sunshine and overlooking the water. In contrast my house kitchen feels more like the belly of a castle…

So what else has been happening? There have been a few trips in the city, catching up with friends and business. Endless drives to various kids’ activities, which thankfully are being reduced every term (Anne is slowly recognising that 2 after school activities done well are better that 5 botched ones). The four of us just returned from a skiing trip to falls Creek in the Victorian Alps. Not as good as some of our previous winter holidays in France or Canada; the weather didn’t cooperate until the day we left, hardly any snow, we skied on the same 3 useable slopes for 5 days. On the positive side, the staff and residents did all they could to please and the best part for us, was having a break as a family, playing board games, cooking together, talking for ages…just like on the boat.

Oh yes, the boat. What is becoming of it? No big trips since New Year’s Eve, I am afraid. Emptying it took months, and as I am writing this post, Terry and I just completed another cleaning session today! A few repairs and cosmetic work were carried out (some still going…) in the view of attracting a buyer. For we have reached this sad and painful stage where we realise that long term cruising is no longer possible for now, with the kids in High school and requiring access to land-based facilities. Our Lagoon 560 is a formidable cruising boat that has been sitting at a dock for 6 months, and while I am the first to recognise that she looks beautiful and stylish, she also looks forlorn and dying to sail away again. With the move and the repair works in the past few months, I have not given that much thought to selling her, actually hoping that life circumstances would allow us to enjoy another trip or two away. However, things are in motion lately, and Terry’s words are for getting the boat ready for sale…
Very timely decision as the Sydney Boat Show is starting next week. This will be the perfect opportunity to catch up with the Lagoon team who has been supporting us over the years. Who knows, Terry might be in the market for a new boat…We have also been lucky to be asked by the World Cruising Club to come in and share our experience with the ARC with potential participants. It is a bit like going full circle, no? Sydney peeps, we’ll be at the ARC stand on August 1 from 9am to 11am for a breakfast chat. Looking forward to seeing some of you…

Sydney, Juillet 2015

On peut dire que la croisière est finie quand les mises à jour se font rares.

Cela fait 6 mois que je tente de rédiger une circulaire mensuelle, mais nous avons été tellement affaires avec notre réinstallation à terre et la gestion de notre nouveau quotidien, sans vraiment de nouveaux endroits à découvrir on n’a donc pas grand-chose à raconter. En ce qui concerne la navigation en tous cas. Nous avons bien partage les récits de voyages de certains amis (quelques-uns continuent de naviguer, d’autres ont entamé leur propre périple …) non sans les envier, mais pour l’instant, il est temps de poser nos bagages et nous remettre dans la vie « réelle ».

A commencer par l’école pour les enfants, de retour dans leurs anciens établissements. Marc est désormais en 1ere à Woolooware High et finira sa scolarité dans 18 mois. Anne elle est rentrée en 6eme à Burraneer Bay Public School, retrouvant ses anciennes copines et entrera au collège l’an prochain. Tous les deux se débrouillent très bien, Anne trouvant le programme facile à suivre (même un peu trop facile selon elle) alors que Marc peine à cerner certaines matières. Il faut dire que la physique, les maths de haut niveau et les cours d’ingénierie n’ont jamais figuré sur le programme de scolarité à bord. C’est sans doute une erreur de notre part a posteriori vu que ces matières semblent être essentielles pour obtenir une note au-dessus de la moyenne pour le HSC (High School Certificate, l’équivalent australien du Bac). Cela n’empêche pas Marc de bosser dur pour rattraper son retard et obtenir des notes correctes. Il a tellement de boulot qu’on le voit a peine ces temps-ci. Je pense que maintenant qu’il a plusieurs profs à qui répondre, tous d’une tolérance variable, il se rend compte que la balle est dans son camp pour réussir. Terry et moi sommes ravis de la situation, on a l’impression d’être en vacances permanente surtout moi qui dorénavant n’exerce plus le rôle de superviseur !

Nous avons donc quitte le bateau pendant les vacances de Pâques, quand le temps a commencé à se rafraichir et les enfants souhaitaient se rapprocher de leurs amis et de l’école. Le déménagement s’est fait sans soucis, bien qu’il ait fallu un certain temps pour transférer des cartons entiers d’affaires du bateau tout en devant ouvrir une vingtaine de colis que nous avions laisses dans le garage avant notre départ il y a 4 ans. Personnellement ça ne me gênait pas, on se serait cru a Noel, a redécouvrir d’anciens livres, vêtements et photos de famille. C’était comme des retrouvailles ! Mais Terry en a pensé autrement, et m’a poussée à trier toutes ces piles de cartons, par peur de devenir une de ces couples qui croule sous le poids des souvenirs dans leur bibliothèque, comme dans les films.

Franchement, le bardas dans la bibliothèque je m’en fiche un peu, je préfère bien mieux passer mon temps dans mon ancienne- nouvelle cuisine. 3 fois plus spacieuse que mon espace a bord, elle abrite plein de place pour stocker mes gadgets culinaires ainsi que l’espace nécessaire pour cuisinier un diner pour 14 convives. C’est un environnement idéal pour faire des expériences gastronomiques, source d’inspiration pour le blog culinaire. Ceci dit, bien que pratique et spacieuse, la seule vue de la cuisine est sur l’allée de garage, ma foi très banale, de mon voisin et comme ma cuisine à bord me manque avec ses vitrages ouverts au soleil et le panorama sur la baie a perte de vue… ! En comparaison, ma cuisine ici ressemble de plus en plus à une cuisine de château, recluse au fin fond de la propriété.

Donc ou en sommes-nous ? Il y a eu quelques excursions en ville, pour affaires et retrouvailles entre amis. Des trajets interminables pour accompagner les enfants a de multiples activités extra-scolaires, qui heureusement se font plus rares tous les trimestres ( Anne réalisant enfin que 2 activités prises sérieusement valent bien mieux que 5 bâclées !).Nous revenons juste d’un séjour au ski à Falls Creek dans les « Alpes » de Victoria. Compare aux stations de sport d’hiver en France ou au Canada, ce n’est pas terrible : la météo nous a fait défaut jusqu’à la veille de notre départ, manque de neige, on a skie pendant 5 jours sur les 3 seules pistes praticables grâce aux canons à neige, heureusement les résidents et employés ont fait tout leur possible pour nous divertir. Mais finalement, ce qui a compte le plus pour nous était d’être en vacances en famille, tous les 4, nous retrouver à jouer ensemble, cuisiner ensemble, entamer des discussions à n’en plus finir…bref, comme sur le bateau.

Justement, le bateau, parlons-en. Que devient-il ? Malheureusement, il n’a pas beaucoup bouge depuis le début de l’année. On a mis des mois à le vider, et en ce moment même, Terry et moi venons de finir une autre séance de nettoyage ! Plusieurs réparations et quelques opérations cosmétiques ont été effectuées (certaines encore en chantier…) dans le but d’attirer un acheteur. Car, oui, nous sommes dans la triste et pénible situation ou repartir en croisière est hors de question pour le moment, les enfants étant maintenant au lycée et ayant besoin de se poser à terre. Notre Lagoon 560 est un formidable bateau de croisière qui languit au quai depuis 6 mois, et même si je suis la première à reconnaitre qu’il est très beau et très class, il a aussi l’air bien seul et n’attend que de repartir naviguer. Entre le déménagement et les travaux à bord ces derniers temps, je n’ai pas trop pense a une éventuelle séparation, au contraire j’ai espéré qu’un changement de circonstances nous permette de nous évader encore un peu à l’avenir. Mais, pousse par certains évènements dernièrement, Terry s’est mis dans la tête de préparer le bateau pour la vente…

Une décision qui tombe à pic avec l’ouverture du Salon Nautique de Sydney cette semaine. Ce sera l’occasion de retrouver l’équipe de Lagoon, qui nous a soutenu toutes ces années. Et on ne sait jamais, Terry pourrait être intéressé par un nouveau bateau…Nous avons également eu la chance d’être invite par le World Cruising Club à participer à un forum/discussion sur l’ARC et partager notre expérience avec des participants potentiels. Ce sera une belle façon de fermer la boucle non ? Donc, avis aux amateurs, si vous passez par Sydney, nous serons au stand de l’ARC le 1er Aout de 9h à 11h pour le petit déjeuner. A bientôt…
Vessel Name: VOAHANGY
Vessel Make/Model: Lagoon 560
Hailing Port: Sydney
Crew: Terry, Voahangy, Marc, Anne Steen
About:
Terry, 71, skipper, ex-pilot, surfer, aerobatics champion, can fix anything, never sea sick, loves a beer, hates the cold, is happiest anchored off a deserted beach. [...]
VOAHANGY's Photos - Antigua & Barbuda
Photo 3 of 30 | Back To Album
Prev   Next
Added 14 April 2012

S.V VOAHANGY

Who: Terry, Voahangy, Marc, Anne Steen
Port: Sydney