Mikado III

03 August 2021 | Île Inner Sambro, Nouvelle-Écosse
23 July 2021 | East River, Nouvelle-Écosse
16 July 2020 | East River Point, NE
15 July 2020 | Hubbard, NE
21 June 2020 | Boothbay Harbor, ME
15 June 2020 | Spinnaker Island, Boston, MA
09 June 2020 | Gooseberry Island
06 June 2020 | Port Jefferson, Long Island, NY
04 June 2020 | Esat River
30 May 2020 | Reedy Island, baie du Delaware, DE
03 May 2020 | Georgetown, Caroline du Sud
27 April 2020 | Fernandina Beach, FL
08 April 2020 | Georgetown, Bahamas
03 April 2020 | Bahamas
31 March 2020 | Great Inagua, Bahamas
25 March 2020 | Île à Vache, Haiti
24 March 2020 | Cabo Rojo, République dominicaine
03 March 2020 | Viejo San Juan, Puerto Rico
29 February 2020 | Marina de Salinas, Puerto Rico
22 February 2020 | Ensenada Honda, Vieques

Histoire de câbles

03 August 2021 | Île Inner Sambro, Nouvelle-Écosse
Françoise Goes | Soleil, 18ºC
Faut se parler de la météo en Nouvelle-Écosse. Un peu frais, mais c'est surtout la pluie qui emmerde: il ne pleut pas tout le temps, mais à tous les jours. C'est ce que disant Jay, notre voisin de chantier. Et évidemment, ce fût le cas lorsque le bateau a été finalement mis à l'eau.

Notre histoire de câbles, Francis a eu la puce à l'oreille quand nous sommes rendus à la bouée d'amarrage. La barre était anormalement dure. Pas normal. C'est en ouvrant la salle du moteur qu'on est resté bouche bée devant un brin cassé du système de direction. Juste quand on était à veille de partir explorer les Maritimes! Aïe!

Fallait remplacer le câble métallique, le sertir. Le trouver, avant tout! Grâce à internet, nous avons vite localisé un rigger qui pourrait nous le fournir, mais finalement, c'est au gérant que Francis a demandé et vite fait de passer une commande. Pour le câble et la pince à sertir. Fallait aller chercher le tout à Dartmouth, à une heure de route... pas facile quand on venait de retourner la voiture de location.

C'est donc Nicolas qui m'avait déjà offert de prendre sa voiture pour aller faire mes dernières courses qui nous a sauvé . Les courses seront faites à Halifax, les magasins bien mieux pourvus que ceux de Chester. Le lendemain ce fut fait.

Mais avec la belle météo et ses pluies entrecoupées de soleil, Francis passait son temps à vider les coffres arrières, disparaissait, remontait, remettait le tout dans les coffres car la pluie venait. Les vieux câbles devait être enlevés, puis les nouveaux installés. On sort tout, on rentre tout! Et on recommence....

En 2 jours tout a été remplacé. On a eu la frousse de savoir qu'on aurait pu avoir cette avarie dans un endroit éloigné! Ici, comme la pêche est l'industrie première, on trouve vite du matériel de bateau. Ouf.

Le mercredi, nous partons donc vers la petite île Sambro, proposée par Arly. Il nous vantait ce petit ancrage minuscule, juste pour un bateau. En arrivant, j'organise l'ancre et la bouée d'orin, descend l'ancre. Francis fait marche arrière pour tester la bonne tenue de l'ancre. On chasse! On va se tasser un peu et recommencer la manoeuvre. C'est en remontant l'ancre que j'ai compris pourquoi on chassait: un énorme tas de cordage tout entortillés pris dans l'ancre!

Encore une histoire de câble!

Et pour finir, en arrivant le lendemain à Halifax, au premier essai d'ancrage, c'est encore sur un amas de chaine qu'on tombe... jamais deux sans trois!

Je reviendrai à Montréal (2e partie)

23 July 2021 | East River, Nouvelle-Écosse
Francis Clouston | Brouillard, pluie, un peu de soleil
- Bonjour. Bienvenue au Nouveau-Brunswick. Avez-vous complété votre demande d'autorisation?
- Oui, ce matin.
- Malheureusement, je ne le vois pas dans mon système. Il faudra refaire une nouvelle demande en ligne avant de continuer.

Eh oui! En ces temps pandémiques, il faut montrer patte blanche (ou les bras vaccinés) pour entrer dans la bulle Atlantique. Se le faire demander dans un bel accent acadien rend la formalité plus agréable.

Nous voici donc prêts pour entamer la deuxième partie de notre voyage vers la maison. Comme l'année dernière, notre calendrier est dicté par les mesures sanitaires. Notre départ pour East River Shipyard, en Nouvelle-Écosse, était d'abord prévu pour le 14 Juillet, date du début de la quatrième phase de déconfinement de la province. Mais le gouvernement a annoncé le 26 Juin que les personnes pleinement vaccinées résidant à l'extérieur de la bulle Atlantique seraient admises à partir du 30 Juin.

Branle-bas de combat dans la chaumière pour terminer les préparatifs: terminer l'approvisionnement pour l'amirale, achats des dernières pièces de l'éolienne et location d'une voiture pour le capitaine, au-revoir (sans bisous) à nos proches et surtout à notre vieille Betty qui sera entre bonnes mains chez Suzanne et Nadine.

On a divisé le voyage de treize heures en deux avec un arrêt à Rivière-du-Loup et à part l'attente imprévue à la frontière du Nouveau-Brunswick, le voyage s'est bien passé dans une VW Jetta remarquablement confortable comparée à notre caisse de tôle sur quatre roues qu'est notre Ford Escape.

On a retrouvé Mikado en bon état, son mât d'artimon couché sur des tréteaux au sol . Notre bateau était caché derrière Kula (pas mon premier choix de nom de bateau...), un Tartan 37 rouge appartenant à un Albertain qui semble préférer lui apporter d'infinies modifications plutôt que de le mettre à l'eau.

On a passé les deux semaines suivantes à remettre Mikado en état:

- Françoise a d'abord huilé toutes les boiseries pour enlever toutes les traces de moisissures, nettoyé toutes les chambres et installé les nouveaux rideaux (les anciens étaient cuits par le soleil);
- complété l'approvisionnement pour au moins deux mois;
- puis sablé et peint toutes les œuvres vives de peinture anti-salissure;
- j'ai vidé le diésel qui s'était accumulé dans la cale après avoir réparé une fuite du système de drainage des réservoirs;
- percé trois trous d'observation le long de l'aiguille du safran pour connaître la source du suintement de rouille sur le pivot inférieur (verdict: les soudures entre l'aiguille et les armatures sont saines mais la mousse est un peu humide. Il faudra défaire le safran à Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix pour changer les joints d'étanchéité).
- Remplacé la batterie de démarrage;
- Installé un nouvel ordinateur d'autopilote;
- On a installé des marches de mât sur l'artimon et le support de l'éolienne avec ses câbles électriques. Malheureusement l'ingénieur a mal calculé la clairance des pâles avec le support et il faudra demander à Julien de modifier le support une fois de retour à Montréal.

Une fois à l'eau le 22 Juillet nous avons pris une boule d'amarrage avec le souhait de partir le lendemain mais c'était sans savoir que nous allions avoir une histoire de câbles... suite au prochain épisode.

Dernière escale

16 July 2020 | East River Point, NE
Francis | Le Soleil nous a abandonné! 15ºC
Après six mois et vingt jours, 7 500 km, 111 escales, 14 pays et une bouée de cage à homards, nous voici enfin arrivés à destination: East River Shipyard, Mahone Bay, Nouvelle-Écosse. C'est ici que Mikado III passera l'hiver. Elle y sera en bonne compagnie: Farfarer, la goélette non-étayée de 17,4m plan Nigel Irens et Pèlerin, l'Ovni 435 de Colin Speedie sont devant elle, leur propriétaire ne pouvant venir les rejoindre, COVID oblige...

L'étape finale a commencé par la traversée de la baie de Fundy depuis le magique ancrage de Cow's Patch, Head Harbor Island, Maine, à 0600 par temps calme et forte brume. Nous voulions profiter des jours plus longs pour faire le trajet de dix heures pendant le jour par crainte du traffic maritime supposé intense. Cependant, comme partout durant notre voyage cette année nous n'avons croisé que peu d'esquifs: un seul cargo et trois bateaux de pêche. Le seul pépin venait de la forte vibration engendrée par la corde de bouée de cage à homards enroulée autour de l'hélice. Je me souviens encore très bien des couleurs de la bouée de pêcheur que Mikado avait dévoré entre Bar Harbor et Cow's Patch (brun et jaune). Dans la brume épaisse je ne l'ai vu qu'au dernier moment. J'ai mis la transmission au neutre mais il était trop tard, les débris de la bouée traînaient lamentablement dans le sillon du bateau. Et au milieu des morceaux de polystyrène bruns et jaunes, un cordage de nylon qui nous retenait jusqu'à la cage au fond de l'eau. La mise en marche arrière semble avoir aidé la lame du coupe-orin à faire son travail mais le mal était fait: le cordage était enroulé autour de l'hélice. Et pas question d'aller plonger pour l'enlever: l'eau est à peine à dix degrés et j'ai seulement une combinaison de plongée de trois millimètres d'épaisseur. Parfait pour les eaux chaudes des Caraïbes mais on oublie ça pour les Maritimes en juin... ou n'importe quel autre mois.

C'est donc en boitant qu'on est finalement rentré au pays.

Les douaniers canadiens nous ont donné rendez-vous au quai de Killiam's Wharf à neuf heures du soir pour les formalités d'entrée au pays où tout le monde dans le cockpit a bien suivi les consignes sanitaires en vigueur avec port du masque et gants. Normalement, ils n'auraient pas estampillé nos passeports mais à notre demande nous avions ainsi une date officielle de début de quarantaine dans notre passeport.

La côte sud-ouest de Nouvelle-Écosse est restée sauvage et certains passages ponctués d'îles traversés par les forts courants ne sont pas conçus pour les marins d'eau douce. L'archipel des Tuskets en particulier ne doit pas être pris à la légère. Avec ses courants bouillonnants de plus de quatre noeuds, j'ose à peine imaginer le clapot qu'il peut y régner par vents frais.

Nous avons pris notre temps pour écouler notre quarantaine en route en faisant des sauts de puce de trente à quarante kilomètres chaque jour.

On a terminé notre quarantaine dans le beau port de Lunenburg, base de la goélette Bluenose II. On a pu célébrer notre fin de confinement en allant manger des palourdes frites et des fish & chips sur la terrasse du Fish Shack sur la rue Montague et en marchant dans les belles rues de Lunenburg par une des rares journées ensoleillées. On aurait bien aimé visiter le Bluenose ou le Musée des Pêches mais tout était fermé à cause de la pandémie. On remettra ça à l'année prochaine.

Pour le moment ce qui compte est de bien préparer Mikado pour qu'elle affronte l'hiver sans difficultés. Il y a maintenant plusieurs années qu'elle n'avait pas été hivernisée. Heureusement Roger avait préparé une liste exhaustive en 2009 pour son hivernage que j'ai gardé et développé. Merci Roger!

Souvenir du Maine

15 July 2020 | Hubbard, NE
Francis | Gris et frette!
L'infâme amarre de bouée de pêche

La course à obstacles

21 June 2020 | Boothbay Harbor, ME
Francis | Brouillard, 17ºC
Nous voici enfin arrivés au Maine, paradis du navigateur à voile, aux rives rocheuses échancrées parsemées de milles et une îles. Mais aussi aux millions et unes cages à homards qui sont la hantise du même pauvre navigateur.

Chaque détour cache une île, une baie ou une rivière pleine de surprises. Jouent du coude les cabanes de pêcheurs, les chalets coquets ou les châteaux grandiloquents. Aucunes n'émeut le loup de mer qui sort la tête hors de l'eau pour prendre une bouffée d'air et nous regarder d'un air blasé avant de retourner à la chasse aux poissons.

Cette belle côte mérite notre respect et la navigation n'y est pas toujours facile. À preuve, ce banc de brouillard épais qui nous a enveloppé tôt ce matin après notre départ de Ridley Cove et qui nous a accompagné durant tout notre trajet jusqu'à Boothbay Harbor. Heureusement le GPS, l'AIS* et le radar ont contribué à nous assurer une navigation sécuritaire. On avait beau naviguer dans la purée de pois, on ne sentait jamais désorienté. On pouvait se concentrer à louvoyer autour des bouées des cages à homards et surveiller les voiliers kamikazes qui prenaient un malin plaisir à prendre des bords devant nous.

Dommage qu'on doive se rendre en Nouvelle-Écosse rapidement car on aurait bien aimé plus profiter de cette région magnifique qui a tant à offrir.

*Automatic Identification System, qui permet de visualiser via les ondes radio sur notre traceur la position et le cap des autres navires.

Deux états par semaine

15 June 2020 | Spinnaker Island, Boston, MA
Francis | Qu’il fait frette!
Boston derrière le phare de Minots Ledge
C'est à peu près notre rythme de croisière actuel. En deux semaines nous avons traversé,

- New York,
- Connecticut,
- Rhode-Island,
- Massachusetts.

Ce soir, nous sommes ancrés au sud de Boston et nous ferons escale demain à Gloucester, près de la frontière avec le New-Hampshire. Si tout va bien nous serons à Portland, Maine, jeudi où nous nous arrêterons quelques jours pour profiter des charmes de cette ancienne capitale de la pêche hauturière qui s'est depuis considérablement tournée vers les arts et la culture.

Bien sûr, nous aurions préféré prendre plus notre temps et mieux visiter la côte américaine mais la pandémie et les manifestations anti-racismes qui déchirent actuellement les communautés ne rendent pas les visites attrayantes.

Au moins le Maine a été relativement épargné par la pandémie et on espère manger dans un vrai restaurant où le serveur ne porte pas de masque en offrant le menu au bout d'une perche de deux mètres!
Vessel Name: Mikado III
Vessel Make/Model: Ta Chiao CT-49
Hailing Port: Montreal
Crew: Francoise, Francis & Nadine
About: Friands de voile depuis plus de 25 ans victime de la "maladie du pied" (on en a jamais assez long...) l'équipage de Mikado III rêve de partir enfin à la découverte des eaux turquoises des atolls du Pacifique et faire la connaissance de nouvelles cultures. Accompagnez-nous dans nos aventures.
Extra: Départ de Savannah, GA: 17 Nov. 2016 Destination: Grenades Après, on verra où nous mènera le vent
Mikado III's Photos - Main
Croisière 2021
7 Photos
Created 28 July 2021
Mai-Juin 2020
27 Photos
Created 21 June 2020
Nos coups de cœur à Puerto Rico
19 Photos
Created 16 March 2020
Christiansted et Frederiksted, Saint-Croix, USVI
9 Photos
Created 25 February 2020
7 Photos
Created 14 February 2020
Quelques photos de plongée faites à la pointe nord et à Lime Kiln Bay
15 Photos
Created 28 March 2019
Notre randonnée le long de la côte nord du Ti St-Tropez des Antilles en Janvier 2019
14 Photos
Created 2 February 2019
Quelques photos dans les "Winwards" Grenade à Martinique
17 Photos | 3 Sub-Albums
Created 28 April 2017
St-Martin jusqu'à Dominica
23 Photos | 4 Sub-Albums
Created 16 April 2017
Canal de Mona et Puerto Rico
6 Photos
Created 1 April 2017
Notre passage sur la côte sud de la RD en Février et Mars 2017
23 Photos
Created 5 March 2017
Île à Vache, Haïti
13 Photos
Created 26 February 2017
Notre passage (trop) rapide des Bahamas pour trouver des cieux plus cléments au sud
17 Photos
Created 2 January 2017
Ses surprises (bonnes et moins bonnes)
21 Photos | 5 Sub-Albums
Created 8 January 2016
Notre périple vers les Caraibes via l'Intracostal et quelques sorties en mer
3 Photos | 5 Sub-Albums
Created 1 November 2015
Quelques moments de notre randonnée dans la belle mais chaude baie de Chesapeake en mai et juin 2015
21 Photos
Created 7 July 2015
Les membres de la grande famille sur le bateau
1 Photo
Created 8 February 2015
Quelques vues à l'intérieur du navire
10 Photos
Created 9 November 2014
Quelques scènes croquées sur le Lac Champlain, NY
11 Photos
Created 1 September 2014
Notre voyage de Sea Bright (NJ) à Gloucester Point (Va)
9 Photos | 1 Sub-Album
Created 3 August 2014
blog counter
seedbox vpn norway